3_black Online Violence

Starcraft 2 est un jeu de stratégie en temps réel développé par le studio américain Blizzard Entertainment, qui signe également World of Warcraft.
Dans Starcraft 2, le joueur prend la tête d’unités militaires qu’il faut contrôler stratégiquement sur le champ de bataille, tout en assurant la bonne gestion de sa base pour entretenir et améliorer régulièrement ses troupes. Très populaire, tant en Asie (où le jeu sert de support à la plupart des compétitions de sports électroniques locales), qu’en Occident, le premier StarCraft s’est vendu à plus de 10 millions d’exemplaires depuis sa sortie en avril 1998 et continue encore aujourd’hui d’être une référence du jeu de stratégie.

Le deuxième opus se décompose en trois volets distincts : « les Ailes de la Liberté » disponible depuis le 27 juillet 2010, suivi du « Cœur de l’Essaim » (12 mars 2013), en attendant « l’Héritage du Vide ».

Selon la classification PEGI, Starcraft 2 Wings of Liberty s’adresse aux joueurs de plus de 16 ans du fait de ses scènes de violence

LE JEU

L’histoire de Starcraft 2 plonge le joueur dans un monde futuriste où trois factions distinctes (les Terrans, des humains génétiquement modifiés ; les Zergs, un peuple d’insectes dotés d’une conscience collective ; et les Protoss, une nation extraterrestre à la technologie avancée) s’affrontent ou s’allient pour leur survie. Chaque faction possède sa propre histoire, ses  qualités et ses défauts.

L’univers de Starcraft 2 prend la forme de champs de batailles clos (une carte de taille variable dont la topographie influence généralement les stratégies susceptibles d’être mises en œuvre par les joueurs), sur lesquels les protagonistes s’affrontent en duel ou en équipes.

Quelle que soit la faction choisie, le joueur commence toujours par fonder une base et collecter les ressources nécessaires à son bon fonctionnement, puis à les gérer pour assurer sa survie économique. Ces ressources permettront notamment de recruter des troupes aux capacités différentes (unités de production, unités militaires d’infanterie,  blindés motorisés, aviation, etc.) ou d’améliorer ses installations (en menant des recherches pour développer de nouvelles technologies, en améliorant ses capacités offensives ou défensives, etc.).

Tôt ou tard, les joueurs se rencontrent et s’affrontent : il convient alors de composer avec les forces et les faiblesses de son armée pour s’imposer (les Zergs tentent généralement de submerger l’adversaire rapidement par leur nombre pour compenser leur faible résistance ; les Protoss ont une puissance de feu et des protections incomparables mais chaque unité consomme de très importantes ressources ; les Terrans sont relativement polyvalents).

Le jeu s’appuie donc sur un mélange de gestion économique et de stratégie militaire. La bataille s’achève quand un joueur l’emporte en parvenant à détruire la base adverse.

DEUX MODES DE JEU : SOLO ET MULTIJOUEUR

Starcraft 2 Wings of Liberty propose deux modes de jeu bien distincts :

  • un mode campagne (un seul joueur) tout d’abord dans lequel le joueur pourra suivre l’histoire de chaque faction luttant face aux invasions adverses. Il faut noter que le premier volet, les Ailes de la Liberté, ne propose que le mode campagne des Terrans. En effet les campagnes propres aux autres races seront disponibles ultérieurement et nécessiteront l’achat des extensions supplémentaires.
  • un mode multijoueur, sur internet uniquement. Chaque joueur a, à sa disposition, un compte de jeu propre (compte Battle.Netdéveloppé spécifiquement par l’éditeur) lui permettant de défier des adversaires partout dans le monde. Dans ce mode de jeu, chaque partie verra donc s’affronter deux ou plusieurs joueurs avec l’objectif d’éliminer les bases adverses. Le jeu permet également de jouer en équipe et il sera ainsi possible de jouer à deux contre deux voire plus.

Cet aspect multijoueur propose également un classement des joueurs selon leurs performances, tant sur le plan national qu’international. C’est ce classement (dit Elo, en référence au joueur d’Echecs) qui permet aux joueurs de toujours trouver des adversaires à leur mesure (ni trop forts, ni trop faibles), voire pour certains joueurs de pratiquer le jeu vidéo sous une forme plus professionnelle, appelée sport électronique ou esport.
À noter que Starcraft 2 intègre également un éditeur permettant de créer du contenu (des cartes, notamment mais aussi des mini-jeux  de courses, des puzzles, etc.) que les joueurs s’échangent sur Battle.Net.

La plateforme Battle.Net
Le mode multijoueur de Starcraft 2 est intimement lié à la plate-forme Battle.Net.
Développé par Blizzard à la fin des années 90, Battle.Net est aujourd’hui obligatoire pour jouer à l’ensemble de ses jeux développés par Blizzard. Elle permet aux joueurs d’organiser leurs parties, et surtout, elle veut être  un « réseau social et ludique » pour les joueurs. Ils peuvent y retrouver leurs amis, discuter ensemble (même d’un jeuBlizzard à l’autre), voire s’échanger du contenu, des images ou des vidéos « replay » de leurs matchs.
Depuis mai 2010, un compte Battle.Net peut également être couplé à un compte FaceBook. Il conviendra dès lors d’être vigilant quant aux informations susceptibles d’être associées à un compte Battle.Net et, partant, à un avatar virtuel, par l’intermédiaire du compte Facebook de votre enfant.
Pour mieux accompagner votre enfant sur l’internet et notamment en savoir plus sur la protection des données à caractère personnel sur les réseaux sociaux, nous vous invitons à consulter les fiches pratiques du Forum des droits sur l’internet dans la rubrique « Parents ».

PARENTS, SOYEZ VIGILANTS !

RÈGLES DE SAVOIR VIVRE

De la même manière que pour les jeux en ligne massivement multijoueurs (tels que World of Warcraft ou Dofus), le joueur devra respecter dans le cadre des parties à plusieurs certaines règles de bonne conduite. En ce sens, il devra se comporter de manière décente, non seulement dans le jeu envers les autres joueurs, mais également sur les différents supports de communication développés par l’éditeur tels que les forums officiels. Par ailleurs, dans le cadre des parties en ligne, le joueur devra respecter les règles imposées par le Contrat de Licence Utilisateur Final. En tant que tel, il ne devra pas avoir recours à des logiciels tiers qui lui conféreraient un trop grand avantage vis-à-vis de ses adversaires.

Il est important de noter que la méconnaissance des règles de l’éditeur peut entraîner des sanctions telles que la suspension temporaire du compte, voire le bannissement définitif du joueur pour les parties en ligne.

N’oubliez pas qu’il est important de discuter avec le joueur de ses différentes sessions de jeu. Vous pourrez ainsi constater par vous-mêmes les différentes facettes du jeu, les spécificités des jeux de stratégie en temps réel… Dans le même sens, si vous constatiez qu’un joueur venait à tenir des propos insultants ou déplacés, sachez que vous pouvez en informer l’éditeur du jeu directement sur les forums officiels.

PROTEGEZ VOS IDENTIFIANTS

Les tentatives par le biais de courriels non sollicités (spam) pour obtenir les identifiants des joueurs à leur insu sont aujourd’hui nombreuses. Elles prennent souvent la forme de messages envoyés par l’éditeur du jeu  renvoyant vers une fausse page de connexion au compte du joueur. Il s’agit en réalité d’une tentative d’hameçonnage. Elle permet à une personne mal intentionnée d’accéder au compte de joueurs pour en prendre le contrôle. La victime ainsi piégée ne peut plus jouer en ligne à son jeu, les identifiants ayant été modifiés.

Nous vous invitons d’une part à bien conserver vos identifiants sur un papier, à ne jamais répondre à ce genre de sollicitation et surtout, à ne jamais les communiquer durant une partie ni sur les forums de l’éditeur sous peine de subir de nombreux désagréments. Pensez à en informer votre enfant !