Classification PEGI

Descripteur de contenu

– Achats intégrés > Le jeu permet d’acheter des biens virtuels avec de l’argent réel.

 

 

 

 

Mots-clés

#phénomène #intelligent #physique

En quelques mots

Catapultez des oiseaux sur des tours brinquebalantes dans lesquelles se cachent de vilains cochons. Voilà le programme des jeux Angry Birds (sous leur forme classique, car il existe de nombreuses déclinaisons de la marque) qui peuvent se targuer d’être des jeux aussi amusants qu’intelligents.

 

 

C’est quoi ?

Une incroyable saga. Angry Birds, Angry Birds 2, Angry Birds Friends… ou bien encore Angry Birds Star Wars ou Transformers, autant dire que ces drôles d’oiseaux en colère ont eu, depuis leur création en 2009, de très nombreuses déclinaisons. Le concept du jeu est à l’origine aussi drôle qu’original. Le joueur doit propulser à l’aide d’un lance-pierres des oiseaux colorés sur des structures dans lesquelles se cachent des cochons. Le but du jeu ? Faire dégringoler les cochons et les édifices dans lesquels ils se terrent. Pour cela, il faut viser juste et surtout prendre en compte la gravité. Les trajectoires sont donc courbes. Il faut réfléchir et anticiper les vols de ces oiseaux en fonction de ces règles physiques.

Des caisses d’explosifs ou des zones sur lesquels les oiseaux peuvent rebondir viennent aussi changer la donne. De même, certains éléments ne peuvent être détruits du premier coup (comme les parois de pierre), il faut alors réfléchir et trouver la bonne stratégie pour les démolir ! Le joueur doit miser sur les réactions en chaîne. Par exemple, l’oiseau propulsé sur une caisse explosive devrait pouvoir faire tomber un mur qui lui-même fera s’écrouler une tour dont les débris finiront leur chute sur la tête d’un cochon !

Il faut donc être observateur afin de tirer le meilleur parti des objets présents dans le niveau. Angry Birds n’est clairement pas un bête jeu d’action. Il impose au joueur de réfléchir afin de trouver la tactique à même de chambouler les tours de ces drôles de cochons verts. D’autant plus que le joueur dispose, pour franchir chaque niveau, d’un nombre limité de coups (cartes). Par ailleurs, il existe différents oiseaux. Chacun d’eux possède des capacités spécifiques. En fonction des décors, des éléments présents dans le niveau, il faut donc trouver le bon enchaînement avec ses cartes tout en visant juste ! Le niveau n’est terminé qu’une fois tous les cochons présents assommés !

 

Les sujets à aborder

Les achats intégrés et la publicité

Les jeux Angry Birds sont gratuits à l’acquisition. Des publicités pour d’autres jeux peuvent apparaître ici ou là. Il peut alors être tentant d’aller télécharger une autre application. Il est donc préférable de vérifier que les enfants n’installent pas d’autres jeux à l’insu des parents.

Par ailleurs, parce qu’il s’agit d’un jeu sur le modèle des free-to-play (gratuits), il propose au joueur de multiples objets à acheter pour l’aider à progresser ou obtenir des objets bonus (parfois aléatoires).  On peut évidemment jouer sans acheter, mais attention à ne pas  se laisser tenter… Un élément à expliquer aux enfants.

 

 

Attention au temps de jeu

Chaque jour, le titre invite le joueur à revenir afin d’ouvrir un coffre au trésor surprise. Celui-ci renferme des objets bonus aléatoires, il est donc tentant de lancer le jeu chaque jour pour découvrir ces pochettes-surprises gratuites. Des bonus qui sont aussi là pour tenter le joueur qui voudrait en obtenir d’autres dans la foulée sans devoir attendre 24 heures, des bonus qui seraient alors payants…

Ce qu’il peut apporter

 Stratégie

 

Angry Birds est un vrai jeu de stratégie. Pas question d’envoyer n’importe quel oiseau à n’importe quel moment. Il faut ici savoir élaborer de vraies stratégies. Envoyer un premier oiseau aux capacités spéciales pour ouvrir un passage et

enchaîner avec un second qui pourra profiter de l’ouverture pour provoquer une réaction en chaîne dans le décor. Il faut donc abattre ses cartes au bon moment pour espérer l’emporter.

 

 

Logique et physique

La gravité et la physique sont au cœur de l’expérience. L’adresse n’y est que secondaire. Il faut réfléchir aux trajectoires, mais aussi être observateur et bien regarder les éléments présents dans le décor.