Classification PEGI

 

PEGI_18Catégorie d’âge
À partir de 18 ans (PEGI 18)

 

Descripteur de contenu

– Violence > Le jeu présente des scènes violentes, y compris de type cartoon.

 

Mots-clés

#Jeudetir #Violent #Gore #Multijoueur

 

En quelques mots

Doom Eternal est un jeu de tir qui se joue principalement seul. Ultra-violent, ultra-gore, ultra-rapide, le titre est l’archétype même des jeux de tir qui doivent être réservés uniquement aux adultes.

C’est quoi ?

Doom est un titre culte. Le premier jeu de la série a été créé en 1993 ! Il est sans doute le premier vrai jeu de tir en vue subjective, les fameux FPS. Doom est à ce titre l’ancêtre de tous les Call of Duty ou Battledfield qui n’arriveront que des années plus tard. Un précurseur qui va lui même être décliné en de multiples éditions au fil des ans. En 2016, Doom profite d’un reboot qui va être récompensé par le Game Award du meilleur jeu d’action (l’équivalent des Oscars dans le domaine des jeux vidéo).

La trame de Doom Eternal est simple. Le Slayer, personnage emblématique et mystérieux de la série, va devoir faire face, en différents lieux, à des hordes de démons.  Arme au poing, le Slayer progresse à travers des niveaux peuplés de cohortes démoniaques en faisant feu sur tout ce qui bouge. Son arsenal, aussi complet que spectaculaire, va lui permettre de terrasser des ennemis de plus en plus monstrueux. Le titre propose de l’action brute. On tire, on saute, on dégaine sa tronçonneuse pour achever un adversaire agonisant… Doom Eternal s’illustre par son caractère très gore. La violence est omniprésente et, à l’instar d’un Mortal Kombat pour les jeux de combat, s’impose comme un élément essentiel de la série.

Cet épisode propose une action nerveuse, pour ne pas dire frénétique. Il faut avoir ici des réflexes pour ne pas succomber sous le feu nourri de l’ennemi. S’ajoute à cela une dimension plate-forme. Le Slayer peut sauter et se propulser dans les airs au milieu d’éléments en suspension. Il lui faut alors composer avec ces acrobaties tout en livrant des combats et tirant à tout-va. Épique !

Comme de nombreux jeux de tir (FPS), Doom Eternal propose une composante multijoueur en ligne. Celle-ci ne constitue toutefois pas l’élément central du jeu. Elle vient compléter de façon originale l’expérience pour les joueurs en prolongeant la durée de vie du titre.

Les sujets à aborder avec les joueurs

La violence

Doom Eternal est un titre violent dans lequel on peut découper en deux un adversaire d’un coup de tronçonneuse. Les « glory kills », sortes de super-coups, magnifient et esthétisent aussi cette violence, très second degré dans le fond, mais qui fait que le jeu se destine aux seuls joueurs adultes. Ce jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Le jeu multijoueur

Même si l’expérience multijoueur n’est pas au cœur du jeu, Doom Eternal invite les joueurs à s’affronter en ligne. Il convient donc d’être prudent aussi bien sur les rencontres que sur les tensions potentiellement générées par ces affrontements nerveux.