Classification PEGI

Catégorie d’âge
À partir de 12 ans (PEGI 12)

Descripteur de contenu

– Violence > Le jeu présente des scènes violentes, y compris de type cartoons.

 

 

Mots-clés

#FPS #Multijoueur #Esport #Lootbox

 

En quelques mots

Jeu de tir multijoueur compétitif, Overwatch invite le joueur à livrer des combats nerveux et tactiques dans un univers fantaisiste et coloré. Un jeu pensé pour les compétitions.

 

 

 

 

C’est quoi ?

Overwatch est un jeu de tir de type FPS (en vue à la première personne, c’est-à-dire que le joueur suit l’action à travers les yeux de son personnage), qui prend place dans un monde futuriste. Initialement sorti en 2016, le jeu propose depuis de nombreuses mises à jour pour continuer à susciter l’intérêt des joueurs.

 

Le principe du jeu est d’affronter en équipe, au cours d’un match acharné, une escouade adverse. Chaque équipe de combattants est composée de plusieurs héros – les joueurs choisissent chacun un héros parmi plusieurs dizaines de personnages différents répartis dans trois classes (défensif, offensif ou de soutien). Les héros possèdent bien évidemment leurs propres capacités ou pouvoirs. S’il lui est possible de sélectionner un super combattant, le joueur peut aussi occuper un poste de soutien en sélectionnant un soigneur qui viendra au secours de ses coéquipiers.

 

En fin de partie, il est possible d’adresser aux autres joueurs de chaque équipe des compliments par le biais de recommandations. L’esprit d’équipe est une composante essentielle du jeu permettant de réussir à mener à bien des affrontements rapides et nerveux, au cours desquels les super-pouvoirs s’enchaînent de façon spectaculaire.

 

On ne joue pas à Overwatch seul mais en équipe, contre et avec d’autres joueurs, en ligne. Il existe différents modes de jeux, en six contre six, en trois contre trois ou même en un contre un, ou encore chacun pour soi à huit joueurs, par exemple. Une bonne façon de varier les plaisirs mais aussi d’assurer à Overwatch une durée de vie infinie puisqu’il n’y a pas de fin. Chaque semaine, le titre propose de nouveaux défis, ce qui permet de donner rendez-vous aux joueurs et d’animer la communauté.

 

Dans Overwatch, le joueur peut suivre sa « carrière » par le biais de nombreuses statistiques, qui identifient les personnages avec lesquels il joue le plus, totalisent le nombre d’éliminations auxquelles il a procédé, de dégâts portés, de soins prodigués, ou encore lui indiquent le temps de jeu total…

 

Overwatch est un jeu pensé pour l’esport. De très nombreuses compétitions sont organisées partout dans le monde (des tournois amateurs, mais aussi une ligue professionnelle très organisée et un championnat du monde opposant des équipes nationales). Il est possible de suivre certaines de ces rencontres en vidéo en ligne. Les amateurs du jeu peuvent consacrer un certain temps à les regarder.

 

Les sujets à aborder avec le joueur

 

La violence

Overwatch ne fait pas dans le réalisme. Il n’y a pas de sang et les armes proposées sont toutes fantaisistes. En outre, chaque personnage dispose de super-capacités. Ces pouvoirs spéciaux et spectaculaires peuvent renverser le cours d’un match, mais ne sont en rien réalistes. Les héros eux-mêmes semblent tout droit sortis d’un cartoon. Pour autant, chaque héros a une histoire personnelle riche, faisant écho à la réalité et dans une optique inclusive — chaque héros vient d’une région du monde différente, sans discrimination d’origine, les personnages sont de tous âges, certains sont officiellement homosexuels, etc.

 

Le mode multijoueur

Le multijoueur est au cœur de l’expérience Overwatch ; il importe donc de veiller à ce que les échanges entre joueurs restent respectueux. Pour contrecarrer l’agressivité des joueurs, le jeu intègre un système de recommandations, qui permet de féliciter et de récompenser ses compagnons et ses rivaux en fin de partie, dans un cadre extrêmement positif et valorisant. Il est par ailleurs toujours préférable de jouer avec des personnes que l’on connaît dans la vie réelle.

 

Comme tous les jeux multijoueurs sortis depuis un certain temps, les débutants pourront rencontrer des difficultés à trouver leurs marques étant donné que le niveau de jeu est désormais assez élevé. Il est donc par conséquent difficile de l’emporter lorsque l’on commence à jouer. Mieux vaut être patient et persévérant.

 

Les achats intégrés

Il est possible d’acquérir dans le jeu des loot boxes (« caisses de butin »), semblables à des pochettes-surprises contenant des éléments destinés à personnaliser son personnage. Les victoires permettent de gagner ces loot boxes, mais on peut aussi en acheter directement avec de l’argent réel par le biais des achats intégrés. On trouve dans ces boîtes des répliques, des tags, des icônes de joueurs… et d’autres éléments destinés à modifier l’apparence de son héros. Il peut être tentant, afin d’obtenir à terme un personnage unique, d’acheter ces caisses. Il est important de veiller à ses dépenses d’autant plus qu’on peut parfaitement jouer à Overwatch sans acquérir une seule loot box.

 

Ce qu’il peut apporter

 

Coopération

Overwatch privilégie l’esprit d’équipe, chaque escouade devant du mieux possible être composée de héros complémentaires. Le système de recommandation ajoute un petit plus extrêmement positif qui convie les joueurs à se congratuler les uns les autres.

 

Tactique

Comme de nombreux jeux de tir, Overwatch est un jeu plus intelligent qu’il n’y paraît, qui demande d’être capable d’élaborer une stratégie d’équipe – le système de classe pousse le joueur à réfléchir à la meilleure composition possible. Il faut être capable de coordonner ses efforts avec les autres membres de l’équipe afin d’adopter la meilleure tactique.