Passer du temps sur un écran (TV, ordinateur, smartphone…) peut avoir des conséquences sur la vision. En effet, la myopie est un trouble visuel de plus en plus fréquent selon l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV). Outre les prédispositions génétiques, l’ASNAV met en cause le temps passé devant les écrans, le manque d’exposition à la lumière naturelle et la sédentarité croissante. La myopie, c’est-à-dire le fait de voir flou de loin, se développe le plus souvent à la puberté.

Selon le baromètre visuel réalisé par Opinionway, ce trouble visuel touchait en juin 2015 un jeune âgé de 16 à 24 ans sur 4.

 smart-187696_1280

Comment savoir si mon enfant est myope ?

Plusieurs signes laissent présager une myopie chez l’enfant ou l’adolescent : ce dernier regarde les objets de très près, il plisse les yeux quand il regarde un écran, il fait des fautes en recopiant ou/et il a le nez collé à ses cahiers. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à l’infirmière scolaire et à consulter un ophtalmologiste.

Comment éviter au maximum qu’il soit atteint de myopie ?

Les spécialistes conseillent de faire attention à la position de l’écran : celui-ci doit être posé bien en face et au minimum à 50 cm des yeux. De plus, il faut éviter de regarder ou d’utiliser un écran dans le noir complet.

Conseillez à votre enfant de prendre l’habitude de faire des pauses toutes les vingt minutes pendant 20 secondes en regardant au loin.

Limitez le temps devant les écrans en général et augmentez son temps d’activités extérieures (idéalement sportives). Pour chaque heure passée devant un écran, il est conseillé de passer une heure à la lumière naturelle extérieure (avec des lunettes de soleil pendant les beaux jours).