Le jeu vidéo passionne de plus en plus de joueurs, jeunes et moins jeunes. A l’instar de la télévision et du cinéma, il existe des outils qui permettent aux joueurs et à leurs parents de pratiquer un jeu vidéo « responsable » grâce à la signalétique PEGI. A l’approche des vacances d’été et des journées de liberté propices aux loisirs et activités en tout genre, le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) adresse aux parents des conseils pour la pratique du jeu vidéo de leurs enfants. Trois règles simples pour que le jeu vidéo soit un plaisir pour toute la famille.

« Il y a un âge pour tout, il y a un jeu vidéo pour tous les âges »

Depuis 2003, le système de classification des jeux vidéo PEGI est l’assurance d’une information claire et précise quel que soit le niveau de connaissance du jeu vidéo des consommateurs. Ce système créé par l’industrie est depuis décembre 2015 homologué par le Ministère de l’Intérieur.

PEGI propose des pictogrammes très simples : un coup d’œil suffit aux parents pour savoir l’âge minimum requis par rapport au contenu du jeu (3, 7, 12, 16 ou 18 ans). Inscrites sur tous les jeux vidéo, ces mentions ne correspondent pas à un niveau de difficulté mais bien à des recommandations  d’âge. Elles s’accompagnent de descripteurs qui renseignent sur le contenu du jeu et sur les principaux motifs pour lesquels le jeu s’est vu attribuer une classification par âge particulière.

Emmanuel Martin, Délégué Général du SELL, ajoute : « Il est important pour les parents de connaître, de regarder et bien sûr de respecter PEGI pour éviter que leurs enfants ne soient exposés à des contenus inappropriés. »

Le saviez-vous? 

95 % des 10-14  jouent au moins occasionnellement aux jeux vidéo.*

Fixer des limites

Les enfants n’ont pas la même perception du temps que les adultes. Comme pour tous les écrans, il est important d’être vigilant à l’égard du jeu vidéo en fixant à l’avance des règles de temps de jeu.

Olivier Gérard (UNAF), porte-parole PédaGoJeux, conseille : « La première chose à faire est d’établir des règles de temps passé sur les différents écrans, que ce soit la télévision, la console, le smartphone ou l’ordinateur. Il faut veiller à ce que ces écrans n’empiètent pas sur les autres activités de l’enfant, qu’il s’agisse de ses devoirs ou de ses autres loisirs. Il doit garder une activité physique régulière. Chez PédaGoJeux, nous guidons les parents dans l’univers du jeu vidéo. Sur le site pedagojeux.fr, ils trouvent toutes les bonnes pratiques et clés de compréhension les aidant à mieux accompagner les enfants dans ce loisir. »

Le jeu vidéo, un loisir à partager en famille

Le jeu vidéo est un loisir universel et propice au partage entre parents et enfants.

Julie Chalmette, Présidente du SELL, commente : « Le jeu vidéo est un loisir pour toute la famille. Pour mieux le comprendre, j’invite les parents à partager une partie avec leurs enfants et à s’intéresser à cette pratique. »

Le saviez-vous?

76 % des Français considèrent le jeu vidéo comme un loisir pour toute la famille.*

*Source : Etude SELL / GfK « Les Français et le Jeu Vidéo », sur une base de 1002 personnes âgées de 10 à 65 ans, octobre 2016.

 

Le communiqué du SELL sur les conseils parents

Le communiqué du SELL sur la campagne de sensibilisation 

La campagne du SELL