Lancé le jeudi 4 avril dernier, ce groupe de travail se compose : des ministères de la Culture et de l’Économie numérique, du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), représentant des développeurs, et du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), représentant des éditeurs de jeu vidéo et membre fondateur de PédaGoJeux.

Les propositions qui seront formulées devront permettre :

– d’encourager l’innovation et la compétitivité des entreprises françaises du jeu vidéo

– de maintenir la qualité des filières de formation

– d’encourager la venue d’acteurs étrangers en France

L’industrie du jeu vidéo française pèse 2,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires, près de 300 studios de jeu vidéo constitués de petites et grandes structures et emploie 5000 salariés. Cette industrie dynamique souffre pourtant de la concurrence internationale (notamment Canada, Allemagne, Irlande et Asie).