Les jeux vidéo entretiennent des rapports étroits et parfois difficiles à saisir avec l’argent. S’il est important de connaître les différents modes d’achat des jeux, il est en revanche primordial de savoir ce que certains jeux permettent d’acheter en leur sein (personnages, objets virtuels…).
Il est aussi possible de gagner de l’argent réel en jouant. Est-ce autorisé ? Faut-il déclarer les revenus ainsi générés ?

  • Les modèles économiques du jeu vidéo

  • Si le jeu vidéo est un loisir, il ne faut pas pour autant oublier qu’il s’agit aussi d’une industrie. Pour vendre les jeux, les éditeurs ont mis en place différents modèles économiques. Tour d’horizon de ces principaux modèles de vente du jeu vidéo, que ce soit l’achat d’une boîte de jeu, un téléchargement (presque) gratuit, la vente de contenus à l’unité, voire des achats avant même la sortie du jeu.

  • La conversion en monnaie réelle

  • Certains jeux en ligne possèdent leur propre monnaie. Grâce à cette dernière, les joueurs peuvent s’échanger des objets dans le jeu. Un grand nombre de jeux en ligne permettent en effet à leurs utilisateurs de fabriquer certains objets, qu’ils peuvent ensuite revendre, donnant lieu à un circuit économique virtuel souvent calqué sur l’économie réelle.

  • Problématiques fiscales

  • Dans certains jeux vidéo (notamment les jeux vidéo multijoueurs en ligne), les objets bien que virtuels peuvent avoir une réelle valeur. Que se passe-t-il s’ils sont revendus (lorsque cela est permis par l’éditeur du jeu) à un autre joueur ? Comment faut-il les appréhender en termes fiscaux ?

Enregistrer