Certains jeux en ligne possèdent leur propre monnaie. Grâce à cette dernière, les joueurs peuvent s’échanger des objets dans le jeu. Un grand nombre de jeux en ligne permettent en effet à leurs utilisateurs de fabriquer certains objets, qu’ils peuvent ensuite revendre, donnant lieu à un circuit économique virtuel souvent calqué sur l’économie réelle.
Si certaines de ces économies virtuelles sont parfaitement hermétiques, d’autres rendent possible l’intervention de monnaie réelle.

Les pièces d’or se transforment en euros

Spielfiguren auf Münzen
La monnaie du jeu peut se transformer en argent réel.

Il peut exister une passerelle entre l’économie du monde virtuel et le monde réel. En effet, certaines monnaies de mondes virtuels peuvent être converties en monnaie réelle selon un taux de change fixe ou fluctuant. Ainsi, certains joueurs peuvent revendre leur création virtuelle (immobilière, artisanale…) en échange d’un certain montant de monnaie virtuelle, puis convertir celle-ci, réalisant un profit né de leur travail dans l’univers virtuel.

Les pratiques spéculatives ont quelque peu diminué l’engouement des sites pour la convertibilité. Cependant, certains rares univers continuent de garantir la convertibilité de l’argent virtuel en monnaie réelle. C’est le cas notamment de Second Life, avec le Linden Dollar, ou encore de Planet Calipso, dont la monnaie est le PED (Project Entropia Dollar).
Le site Planet Calipso propose, par exemple, un service permettant d’échanger ses PED dans l’économie réelle grâce à une carte de crédit. Le joueur convertit ses PED et retire dans le monde réel l’argent de cette conversion, l’éditeur prélevant une commission (on notera par ailleurs que très rares sont les joueurs à réussir à tirer un bénéfice de leur pratique ludique – pour une grande majorité de joueurs, le jeu coûte bine plus cher qu’il ne rapporte). Le Linden Dollar est quant à lui une monnaie qui possède une couverture mondiale. Les paiements en Linden Dollar se font instantanément et sont gratuits (aucune commission n’est prélevée). Pour autant, la monnaie ne peut pour l’instant être utilisée que dans l’univers de Second Life.

Une pratique souvent interdite

Sachez toutefois que de nombreux éditeurs refusent d’autoriser leurs joueurs à vendre des objets virtuels issus du jeu. Une transaction effectuée en violation des règles du jeu sera susceptible d’être suivie de sanctions prononcées par l’éditeur à l’encontre du joueur.

Certains joueurs collectent notamment des objets financiers (des pièces d’or, par exemple) et les revendent contre de la monnaie réelle à d’autres joueurs soucieux de progresser plus rapidement dans le jeu, et qui ont pour cela besoin de la monnaie en vigueur dans le monde virtuel. Cette pratique est, la plupart du temps, interdite.

Les dispositions relatives aux achats dans le jeu sont présentes dans les règles du jeu ou le Contrat Licence d’Utilisateur Final (CLUF). Il est fortement conseillé de lire ces documents après l’achat du jeu afin de connaître les conditions dans lesquelles le joueur peut dépenser ou gagner de l’argent.
Enfin, si l’activité financière du joueur est conséquente, il convient de s’intéresser aux problématiques fiscales.