La quasi-totalité des appareils connectés disposent aujourd’hui de logiciels de contrôles parentaux. Tablettes, ordinateurs, consoles, smartphones et parfois téléviseurs connectés ! Il est possible d’activer ces garde-fous de façon simple (et le plus souvent gratuitement) afin de laisser ses enfants profiter de cette technologie en toute sécurité dans un environnement numérique en parfaite adéquation avec leur âge. Mais un logiciel de contrôle parental à quoi cela sert-il ?

Encadrer la navigation Internet

Les contrôles parentaux permettent d’autoriser (ou non) la navigation sur Internet tout en limitant l’accès à certains sites. Avant de confier votre tablette ou votre ordinateur à votre enfant, assurez-vous par exemple que l’accès aux sites pornographiques ou aux jeux d’argent en ligne est impossible. Les contrôles parentaux permettent de définir très précisément les sites auxquels vos enfants peuvent avoir accès pour une navigation sereine. Il est même parfois possible de définir des mots-clés qui devront automatiquement être bloqués.

Définir un temps de jeu

La plupart des solutions permettent aux parents de définir des plages d’activités numériques. Cela concerne généralement la pratique des jeux vidéo. Il est donc possible de mettre en place un véritable calendrier avec, pour chaque jour, les horaires autorisés pour le jeu vidéo. En dehors de ces créneaux, il sera impossible de lancer un jeu vidéo. La fonction peut être pratique lorsque les enfants les plus grands sont seuls à la maison afin d’éviter les débordements. Certaines solutions, comme le contrôle parental de la console Nintendo Switch, proposent même un suivi à distance par le biais d’une application !

Les bons jeux pour le bon âge

On ne le dira jamais assez : à chaque âge ses plaisirs. Tous les jeux vidéo ne sont pas destinés à tous les enfants. Grâce à la classification PEGI, il est facile d’obtenir des informations claires à ce sujet. De nombreux contrôles parentaux prennent en compte ce paramètre. Il devient alors impossible de lancer un jeu qui n’est pas en adéquation avec l’âge de son enfant.

Protéger sa vie privée

Les logiciels de contrôles parentaux peuvent aussi éviter à vos enfants de partager avec des inconnus des informations personnelles. Ainsi, certains neutralisent la saisie d’informations personnelles dans un questionnaire. Ils peuvent aussi bloquer les chats ou empêcher l’accès à des forums.

Limiter les accès

Qu’il s’agisse des smartphones, tablettes ou micro-ordinateurs, tous les contenus présents sur votre appareil ne concernent pas forcément vos enfants. Lorsque vous prêtez votre appareil à vos enfants, il peut être utile de vous assurer qu’ils ne pourront pas farfouiller dans vos dossiers personnels. Il serait dommage qu’ils effacent par inadvertance les photos de famille soigneusement archivées. Les système de contrôles parentaux peuvent ainsi restreindre l’accès à certaines zones et applications ou à certains dossiers.

Contrôlez les périphériques de réalité virtuelle (VR)

Malgré de récentes études, les risques à long terme de la  VR sur les enfants et leur cerveau demeurent incertains. Il faut donc se montrer prudent. Pour cette raison, les casques Oculus Rift, Samsung Gear ou encore HTC Vive sont interdits aux enfants de moins de 13 ans. La limite d’âge du PlayStation VR est quant à elle de 12 ans. Les consoles compatibles intègrent d’ailleurs la réalité virtuelle dans les paramètres de leur contrôle parental afin d’interdire tout jeu VR aux jeunes enfants. De son côté, Nintendo permet de bloquer l’accès à la 3D stéréoscopique sur ses consoles. Il recommande également de ne pas utiliser avant 7 ans les applications et jeux VR disponibles sur Nintendo Switch. Une différence par rapport aux autres constructeurs s’expliquant par la différence de technologie VR utilisée.

*********

BON A SAVOIR

Gérez le contrôle parental depuis vos téléphones

Sur smartphone ou tablette, il existe des applications permettant de suivre à distance l’appareil de votre enfant et ses activités. Cette pratique s’étend à certaines consoles, la PlayStation App permet ainsi de gérer une partie du contrôle parental depuis son mobile –, mais surtout la Switch. Grâce à l’application dédiée, Nintendo accroît considérablement les paramètres de contrôle parental de sa console.

Recevez des rapports d’activité

Il n’est maintenant plus nécessaire d’être présent pour pouvoir intervenir et gérer le contrôle parental. Que ce soit sur smartphone, tablette ou console, il vous est possible de gérer à partir de votre appareil les paramètres que vous souhaitez attribuer et ainsi de recevoir régulièrement un rapport des activités de votre enfant.

Pensez à créer un groupe familial

La plupart des appareils connectés nécessitent l’utilisation d’un compte spécifique ne serait-ce que pour l’accès aux boutiques en ligne et aux mises à jour. Aujourd’hui, la norme est à la création d’un groupe familial qui rassemble tous les comptes des membres de la famille autour d’un ou de plusieurs parents référents qui ont la charge de gérer le contrôle parental des plus jeunes, et ce même à distance. Ce système présente également d’autres avantages, comme le partage de contenu destiné à toute la famille et la gestion du budget alloué aux achats en ligne, surtout ceux effectués par les enfants.

Le contrôle parental n’est pas infaillible

Le contrôle parental est un précieux allié, mais il ne faut pas sous-estimer vos enfants et leurs amis, qui chercheront peut-être à le contourner. Il ne saurait donc remplacer votre présence à leurs côtés et le dialogue.