En quelques mots

Dans un univers futuriste sombre et violent, un(e) mercenaire tente de se faire une place, un nom, mais aussi de survivre. Le joueur évolue librement en accomplissant de nombreuses missions au cœur de Night City, une ville où règnent les corporations corrompues et la pègre.

Classification PEGI

PEGI_18Catégorie d’âge
À partir de 18 ans (PEGI 18)

Descripteurs de contenu

Violence > Le jeu présente des scènes violentes, y compris de type cartoons.

Langage grossier > Le jeu comporte des dialogues (lus ou écrits) utilisant des expressions grossières.

Mots-clés #mondeouvert #transhumanisme #sciencefiction

C’est quoi ?

Bienvenue à Night City, une ville américaine futuriste et imaginaire. Dans ce futur proche, le transhumanisme est devenu une réalité : ainsi, tout le monde ou presque peut ainsi être doté de prothèses cybernétiques. Une façon d’acquérir de super-pouvoirs, de se hisser au-dessus du commun des mortels ou bien de flirter avec l’immortalité en changeant les « pièces défectueuses ». On incarne un personnage sobrement baptisé V, qui peut être un homme ou une femme ; au joueur de définir son profil

L’aventure prend différents aspects. Le joueur évolue librement dans cette ville, déambulant entre les quartiers à pied ou à bord d’un véhicule. Les combats occupent aussi une part importante de l’expérience. Sur le mode des jeux de tir (à la façon d’un Call of Duty), on livre ainsi des combats contre de nombreux adversaires. Petit plus : la possibilité de pirater des systèmes informatiques (caméras, tourelles automatiques, etc.) afin de détourner la technologie à son avantage. Il est aussi possible de hacker des programmes. La séquence prend alors la forme d’une énigme à résoudre pour parvenir à s’infiltrer.

Sombre, parfois sordide, l’univers de Cyberpunk 2077 emprunte à des classiques de la SF comme Blade Runner. La virée est sans doute belle mais reste destinée exclusivement à un public adulte.

Les sujets à aborder avec les joueurs

La violence

Les scènes d’action qui ponctuent l’aventure sont nombreuses. Cyberpunk 2077 propose de nombreuses façons d’éliminer son prochain : armes à feu, armes blanches, grenades, etc. Tous les moyens sont bons pour éradiquer les nombreux adversaires. Un classique dans ce genre de jeux. Outre les scènes d’action, la violence peut aussi être verbale.

Les dialogues grossiers

Les protagonistes du jeu usent bien souvent d’un langage grossier et vulgaire qui colle à l’univers mis en scène. Les dialogues interactifs proposés par le jeu  permettent parfois aux joueurs de décider eux-mêmes ce qu’ils vont faire dire au personnage.

Un univers adulte

Cyberpunk 2077 n’est pas un jeu tout public. À Night City, il n’est pas rare de tomber sur un godemiché qui traîne. La définition du profil du personnage propose même un luxe de détails qui va même, pour les hommes, jusqu’à la taille de leur sexe. Cela illustre le caractère définitivement mature de cet univers de science-fiction. Le jeu évoque porno, drogue, trafic d’armes ou encore la prostitution.

Cyberpunk 2077 s’adresse ainsi clairement à un public adulte comme l’indique le classement du jeu en PEGI 18.